Close

MonCongo

Five Start

GET — On the Play Store

View
Retour

CONSULTANT(E)

Catégorie d'emploi: 
Entreprise: 
Welthungerhilfe
Localisation: 
Lubero (Nord-Kivu)
Date de Clôture: 
19/01/2021

OFFRE D’EMPLOI

UN(E) CONSULTANT(E) AFIN D’APPUYER LA CREATION D’ASSOCIATIONS REGIONALES D’ELEVEURS DE LAPINS DANS LE LUBERO

Termes de Référence

Projet d’Amélioration de la résilience dans les zones de production agricole affectées par les conflits et les déplacements internes dans le district de Lubero, province Nord-Kivu
(COD 1129-18) (BMZ PN : 2018.0113.3)

 

1. Contexte général

Welthungerhilfe (WHH) est présente dans l'Est de la République démocratique du Congo depuis 20 ans et mène des projets humanitaires et de développement dans le but de réduire la pauvreté et d'améliorer la sécurité alimentaire et la nutrition. L'objectif de notre travail est « d’éliminer la faim partout où nous travaillons d'ici 2030 » et une attention particulière est accordée l’accroissement de la production agricole et sa commercialisation. En RDC, WHH a également contribué de manière significative à la réhabilitation des infrastructures, y compris les routes, les systèmes d'eau, les écoles et les centres de santé. Le gouvernement allemand est l'un des principaux bailleurs de fonds institutionnels de WHH en RDC, en termes de budget et le plus grand nombre de projets.

WHH met en oeuvre un projet de 3 ans avec un financement du ministère fédéral de la Coopération économique et du développement (BMZ) dans le district de Lubero, province Nord-Kivu. Ce projet est en cours d’exécution en partenariat avec les organisations de la société civile. Le projet vise à améliorer la résilience dans les principales zones de production de Lubero et à améliorer l'accès des petits producteurs aux moyens de subsistance et à la sécurité alimentaire.

Dans le cadre de la mise en oeuvre du projet, WHH s’appuie sur des partenariats avec trois organisations locales : le CENED, APETAMACO et le SYDIP. Ce présent appel d’offre s’inscrit dans le cadre de la collaboration avec APETAMACO. Le projet prévoit la mise en place de deux organisations régionales des éleveurs. Le projet appui 400 éleveurs répartis dans 20 groupements. Il s’agit maintenant de créer 2 associations régionales afin que ces éleveurs puissent accéder à des marchés plus importants dans les zones concernées.

 Pays :

RD Congo

Titre du projet :

Amélioration de la résilience dans les zones de production agricole affectées par les conflits et les déplacements internes dans le district de Lubero, province Nord-Kivu

Numéro de projet :

COD 1129-18 BMZ PN : 2018.0113.3

Porteur du projet :

Welthungerhilfe

Budget approuvé :

2.000.000 - Euro

Fonds engagés :

1.500.000 - Euro BMZ ; 500.000 - Euro WHH

Bailleur institutionnel

BMZ Private Trager SEWOH

Période du projet :

01/10/2018 – 30/09/2021

2. Contexte du projet

Le district de Lubero dans lequel le projet est mis en oeuvre est un district densément peuplé où l'agriculture couvre 80% des moyens d'existence de la population mais où elle est également affectée par les conflits, la pauvreté élevée et la malnutrition. Le projet veut améliorer à la fois la gestion des ressources naturelles, les pratiques agricoles et les capacités organisationnelles des producteurs mais aussi les connaissances sur le stockage, l’accès aux marchés et l’accès aux services. Le projet aborde aussi la problématique de la nutrition et le petit élevage.

Le projet intervient à travers un partenariat avec trois organisations locales : SYDIP, CENED et APETAMACO. Chaque organisation a été choisie pour ses compétences spécifiques : SYDIP a une grande compétence dans l’organisation des communautés rurales, en appuis dans la structuration des OP et des coopératives des paysannes, ou elle assurera également la coordination des activités ; CENED est choisi pour ses compétences dans la nutrition et APETAMOCO pour ses compétences dans l’élevage de lapins. Le projet va améliorer les compétences de ces organisations et les accompagner dans le développement organisationnel. La WHH est responsable pour la coordination du projet, le backstopping et le renforcement des capacités des acteurs clés.
Les objectifs tels que décrit dans la logique d’intervention sont décrit succinctement de la manière suivante.

3. La logique d’intervention du projet

Objectif du projet :
La résilience accrue d'importantes zones de production agricole dans le district de Lubero améliore les moyens de subsistance et la sécurité alimentaire de la population des petits exploitants.

Bénéficiaires :
3.000 petits producteurs (20% de retournés, 40% de déplacés internes, 40% de familles d'accueil) organisés en dix associations paysannes et 500 déplacés internes sans aucun accès à la terre et aux semences. 3 ONG locales recevront un appui pour renforcer leurs capacités

Impact attendu :
Les petits exploitants agricoles augmentent leurs revenus grâce à une production durable et à des marchés rentables, et l'état nutritionnel de la population est amélioré dans la région du projet.

a) Les organisations paysannes renforcées améliorent l'accès aux marchés, à l'information sur les marchés, aux intrants de production et aux services financiers pour 3 000 petits producteurs.

b) Les petits exploitants agricoles augmentent leur production agricole grâce à des pratiques agricoles durables.

c) Faciliter l'accès à la terre et aux semences facilite l'intégration des personnes déplacées dans les systèmes locaux de production agricole.

d) Les organisations locales de la société civile ont renforcé leurs capacités à promouvoir un développement agricole durable, axé sur le marché et sensible à la nutrition.

4. Objectif de la mission
L’objectif général de la mission est d’appuyer l’organisation locale, APETAMACO, à créer 2 associations régionales d’éleveurs de lapins.

5. Activités à mettre en place

  • Effectuer des visites de sensibilisation des éleveurs sur les avantages et inconvénients des coopératives.
  • Informer les éleveurs sur la procédure pour la création des coopératives. Etablir un document de synthèse avec les différentes étapes.
  • Proposer des statuts de coopératives aux éleveurs concernés.
  • Accompagner les éleveurs (via leurs représentants) pour déposer les statuts auprès des organismes compétents.

6. Principaux documents de référence

Le/la consultant(e) aura accès à l’ensemble des documents déjà produits sur le projet notamment :

  • Analyse de la chaine de valeur lapin
  • Les comptes rendus des rencontres préliminaires

7. Méthodologie

La méthodologie devra prendre en compte les éléments suivants :

  • Une approche adaptée aux éleveurs. Le consultant devra prendre en compte le contexte spécifique de travail avec les coopératives, notamment dans les zones rurales.
  • Un accompagnement transparent des éleveurs et des représentants des éleveurs. Le/la consultant(e) devra mettre en place des réunions d’information tout au long du processus de création des associations régionales.
  • Une co-construction avec les équipes de APETAMACO. Le/la consultant(e) devra travailler en étroite collaboration avec les équipes de APETAMACO, afin que celle-ci puisse capitaliser sur les échanges et sur l’expérience acquise.

8. Résultats attendus de la mission :

  • Deux associations régionales d’éleveurs de lapins sont créées.
  • Les éleveurs ont connaissance du processus de création des associations régionales
  • Les équipes de APETAMACO savent comment accompagner les éleveurs dans la création des associations régionales.

9. Rôle du commanditaire - Welthungerhilfe

WHH jouera un rôle d’organisateur global et de contrôle envers le/la consultant(e). WHH organisera la mise en contact des acteurs au début de la mission. WHH pourra aussi mettre à disposition si nécessaire et si disponibles des moyens logistiques pour le/la consultant(e). WHH s’assurera aussi de la mise en oeuvre de la méthodologie proposée. WHH s’assurera que les parties prenantes du projet soient disponibles et ouverts à la démarche du consultant.

10. Rôle de APETAMACO

APETAMACO sera impliqué activement dans l’ensemble de la démarche. L’organisation aura la charge d’appui le/la consultante dans sa démarche, notamment dans la prise de contact avec les éleveurs et leurs représentants.

11. Profil et expertise recherchés

  • Expérience réussie de mis en place de coopératives d’éleveurs dans l’est de la RDC
  • Formation en gestion de projet de développement en milieu rural
  • Formation en pédagogie
  • Formation pertinente en analyse et développement de chaines de valeur.
  • Expérience en élevage et dans l’accompagnement d’organisations locales, idéalement dans l’est de la RDC.
  • Connaissance et expérience d’au moins 1 an dans le développement de chaines de valeurs avec notamment la mise en oeuvre d’activités d’accompagnement vers les marchés.
  • Parfaite connaissance de la langue française.
  • Connaissance du Swahili.

12. Aspects Financiers

WHH prendra en charge les déplacements et hébergement sur les lieux de mission (Masereka, Kayna et Butembo uniquement).

13. Calendrier de l’évaluation et Contenu des offres

Durée maximale : 8 jours (consécutifs)
Démarrage : 01 février 2021

Activités Envisagées

Période indicative

Nbre de jours indicatif et non consécutifs

Briefing avec APETMACO à Kayna et visite des éleveurs de la zone sud Lubero

01/02/2021 au 04/02/2021

4

Visite conjointe avec APETAMACO des éleveurs de la zone nord.

Du 05/02/2021 au 07/02/2021

3

Création des statuts personnalisés en fonction des visites.

A fixer

1

Les livrables seront les suivants :

  • Statuts signés des 2 coopératives
  • Rapport de mission final
  •  

Les propositions devront fournir les éléments suivants :

  • Lettre d'accompagnement détaillant l'aptitude de l'entreprise ou de l'individu pour l'affectation et les coordonnées actuelles.
  • Proposition technique et financière (max. 3 pages), CV des personnes clés à impliquer à chaque étape et les autres documents en annexe.

Les offres sont à envoyer avant le 19/01/2020 à l’adresse email suivante : Jeanlouis.rault@welthungerhilfe.de

Avec des copies obligatoires aux adresses suivantes : edgar.mena@welthungerhilfe.de

L’objet de l’email doit contenir la référence de l’appel d’offre : « AF004/ 12 / 2020 – COD 1129 AO».

Les appels téléphoniques ne sont pas permis. En raison du besoin urgent du consultant, seuls les consultants présélectionnés seront contactés.

Fait à Goma, le 29/12/2020

Partagez avec vos amis :